woodland FLIC CITY Grands Formats Autres Travaux Peinture Interdite Accueil Qui sommes-je? Bazar d'art Blog Ecrire

Photo de Jean-Michel BaronJean-Michel Baron

  Né à Champigny sur Marne (94).     Architecte. Etudes à l’Ecole d’Architecture de Strasbourg où il suit pendant deux ans l’enseigne- ment de l'architecte-designer Gaetano Pesce dans le cadre de l’Atelier Design.
  En 1984, il crée avec d’autres plasticiens strasbourgeois l’atelier de sérigraphie Plein Pied qui produit des affiches et des fanzines très influencés par le mouvement CoBrA et la culture punk.
   Commence à peindre à cette époque des "sociétés de papillons. En 2005 à Pau s'associe avec Mosca et Jozic dans le collectif Peinture Interdite, bientôt rejoints par Xab puis par d'autres plasticiens.
   En 2012, ouverture de l'atelier collectif l' E  X  T  E  N  S  I  O  N à Gelos (64110)et engagement dans la B.I.T (Brigade d'intervention Théatrale)crée par le Théatre de l'Unité.







Christophe Meyer

Couverture du
fanzine de luxe "Le
Docteur ne Tient pas
l'Alcool".
Sérigraphie
sur Chromolux.

33x45 cm. 1984

Dernières expositions

2006 : Une Année Sans Lumière. Peinture murale au Pôle Culturel des Abattoirs de Billère (64)

2006 : Kiabi Remix : Aménagement intérieur de restaurant à Pau (64)

2006 : Papillons de Banlieue. Installation à la frontière du festival "Rêve de Viile"

2008 : L’Allée Des Papillons. Installation dans le cadre du festival "Rêve de Ville"

2009 : Exposition collective Peinture Interdite et performance à la galerie Cozyn (Pau)

2009 : Woodland : Exposition d’art contemporain populaire au local / bibliothèque sociale de la                    CNT-AIT de Pau

2010: La Machine à salir. Installation dans le cadre de "La Semaine Libertaire" à la CNT-AIT. Pau

2010 : Mise en ligne du site: www.jeanmichelbaron.fr

2010 : Exposition Woodland à Grenade. Festival "Octubre Rojinegro"

2010: MONSANTOX.
Collaboration avec Monsieur Térez, Généric Vapeur et la MJC Berlioz à la "64 ème du Nom"

2011: La Machine Infernale Démocratique.
Performance pyrotechnique dans le cadre de "La Semaine Libertaire" à la CNT-AIT. Pau

2011: La Petite Centrale au Fond du Jardin. Festival MORTEL!. MJC Berlioz et Théatre de l'Unité

2012: Le Carnaval Electoral. Théatre de rue en collaboration avec la CNT et la BIT (Brigade d'Intervention Théatrale) de Pau

2012: Texture Like Sun: Exposition au Show-Case Time (Pau)

2012: Lumières noires. Installation à La Grange

2013: LUMIERE ! Installation sur l'ancien Lidl rue du 14 juillet à Pau

2015: Exposition collective BON'ART à Atelier Dantza

2016: Exposition collective: La Galerie Ephémère Bon'Art. Parc des Expositions de Pau






    Affiche 2009

     Angie NKR Punktual. Affiche 2010


A propos de l'exposition WOODLAND

" Soucieux de ne jamais se laisser enfermer dans une seule carte postale, Jean-Michel Baron passe allègrement du recto des  performances sur écran noir "para-cinématographiques" avec le collectif Peinture Interdite, au verso de productions sérielles réalisées en solitaire, intégrant poésie et recherches (typo)graphiques. Pour Woodland, son.travail mêle avec humour et ironie l’héritage situationniste de Guy Debord aux détournements sans concession d’objets hybrides, éloignés de leur fonction initiale pour mieux questionner les paradoxes de notre société de consommation. 

Artiste protéiforme et caméléon, Jean-Michel Baron fait ressurgir les camouflages au milieu  de l’univers enfantin de jeux de construction et de personnages de dessins animés, renvoyant par là même à l’infiltration de la violence du monde actuel dans tous les pores de notre société. Le kitch flirte ici avec l'ironie et nous permet de prendre  une distance salutaire avec les stéréotypes de notre environnement visuel.

Cette démarche proche du mouvement Néo pop, issu du Pop art, revendique un art proche du peuple : un "art contemporain populaire", annoncé par ailleurs sur le visuel de l’exposition. L’exploitation du support de l’affiche et les performances  de Peinture Interdite ne sont pas sans nous rappeler les productions de l’Atelier populaire des Beaux-Arts.

 Les objets marginaux et militants de Jean-Michel Baron font également écho aux Objets de Grève, conçus par les ouvriers pendant la fermeture des usines, et emblématiques d’une culture populaire et revendicatrice. L’artiste français Jean-Luc Moulène s’est d’ailleurs emparé de ce patrimoine d’objets sensibles en dressant un inventaire photographique de ces productions atypiques, aujourd’hui entrées par son intermédiaire dans le monde de l’art contemporain.

Nous trouvons aussi du frégolisme(1) dans  cet l’univers en perpétuelle mutation. Les objets de pacotille, fabriqués en plastique, nous rappellent le dérisoire de ce matériau, emblématique de notre société de consommation, et intégré par là même dans les Mythologies de Roland Barthes : «  C’est que le frégolisme du plastique est total, il peut former aussi bien de seaux que des bijoux »(2). L’artiste belge Wim Delvoye a lui aussi revendiqué le kitch et la culture populaire dans la création d’objets hybrides, détournés de leur fonction. Son Étui, réalisé en 1993 présente un  véritable seau en plastique dans un caisson luxueux, fabriqué sur mesure et doublé de velours rouge. À la suite de Delvoye, Jean-Michel Baron dénonce le dérisoire de notre société de consommation ayant perdu le sens de ses valeurs matérielles et morales.

L'humeur noire du Baron Multicolor trouve sans doute toute sa puissance dans le rapport texte-image appliqué au détournement d’affiches, de modes d’emploi et autres notices d’utilisation. Embarqués dans le Landau Transport de Troupe, nous sommes engagés à laisser notre naïveté au vestiaire avant ce grand voyage au cœur de WOODLAND…"

Sophie Limare              

(1) Le frégolisme désigne la capacité à changer d’apparence. Il provient de l’expérience d’un acteur italien, Frégoli, qui dut, au cours d’une pièce, jouer près de soixante personnages en changeant de ton, d’allure, de costume.

(2) Roland Barthes, Mythologies, Paris, Seuil, 1957, p. 171.


Roi Docteur
Sérigraphie pour
"Le
Docteur ne Tient pas
l'Alcool"
33x45 cm
. 1984